Sorry, your browser doesn't support Java(tm).

 

Nous sommes partis en urgence, merci à l'Office du Chômage pour m'avoir autorisé de partir sinon pas de retour en Asie jusqu'à je ne sais quand. Je voulais aussi trouver du travail par là-bas afin de joindre l'utile à l'agréable.

Nous avons alors décidé d'aller visiter les temples d'Angkor situés près de la ville de Siem Reap. Peu de temps auparavant, ils furent le sujet d'un conflit entre le Cambodge et la Thaïlande suite à un interview d'une actrice de cinéma thaïe. L'ambassade de Thaïlande fut mise à sac ainsi que d'autres propriétés thaïlandaises dans la capitale Phnom Penh. Les frontières entre les deux pays furent fermées.

Après des excuses officielles de l'actrice qui avait dit qu'elle ne retournerait aux temples d'Angkor que quand ceux-ci seraient rendus à leur légitime propriétaire, les frontières furent réouvertes, les émeutes dans la capitale cambodgienne ont cessé. Le calme règne à nouveau depuis quelques mois...

Donc, le Myanmar sous la pluie, le Laos trop pénible pour Mijo, nous voilà faisant nos sacs pour aller quelques jours dans ce Haut-Cambodge afin d'aller voir ce que d'autres nomment la Mère de tous les temples khmères de cette région du monde.

 

Vu dans le journal "Le Matin", 18 octobre 2003.

Cliquez sur l'image pour lire l'histoire.