Ando Hiroshige

 

Quatre estampes d'un maître du XIXe siècle :

  1. Le Mont Haruna sous la neige, province de Kosuka, 1853

La côte de Waka, province de Kii, 1853.

Le marché à Edo, provience de Musashi, 1853.

Le sanctuaire d'Izumo, province d'Izumo, 1853.

 

Estampes tirées d'un article sur Ando Hiroshige, suite à un article de journal, sur son oeuvre, "Hiroshige, un voyage dans les provinces japonaises vers 1850."

Ukiyo-e, images du monde flottant... gravées sur du bois de merisier et imprimées en plusieurs couleurs, art populaire mineur selon les esthètes et lettrés japonais.

Elles racontent les scènes du monde flottant et éphémères comme le désir... "Vivre seulement pour l'instant: contempler la lune, la neige, les cerisiers en fleur et les érables rouges; chanter des airs, boire, se divertir et se laisser flotter comme flotte une gourde au fil de l'eau."

 Je crois que vous en avez vu d'autres par-ci par-là au cours de votre visite. Certaines de ces estampes étaient en cartes postales, cartes que j'avais trouvées à Tokio.

 

Page suivante:

Retour au sommaire