Texte et  dessin envoyés par reve.eternel@caramail.com

Jessica et la chaise

Par Amélie Lemay-Caron

Jessica Hould fortin: muse et actrice

Rideau

Jessica est seule sur scène… avec la chaise. Jessica est

debout devant elle et la regarde. Elle tourne autour…

tranquillement, se penche, se met sur le bout des pieds…

elle la regarde sur tous ses angles.

- Bonjour, la chaise! Je me demande bien qui t'a

inventé… c'est vieux, une chaise… mais on en a encore

besoin! Comme quoi il y a des choses qui ne changent pas!

On aura toujours besoin d'un endroit où reposer notre cul!

Jessica s'assoit devant la chaise.

- Je me présente… Jessica… et toi, tu es une chaise,

bien sur… mais je me demande comment tu t'appelles… puisque

tu es la seule ici présente, je vais t'appeler chaise, si

tu le permet.

Jessica prend une des pattes de la chaise comme l'on sert

la main des gens.

- Tes ancêtre devait être des roches sur lesquels le

premiers humains se sont assis pour se reposer… c'est dur

être debout sur 2 pattes toutes la journée! Toi tu en a 4…

même que t'a des barreaux qui les relies, t'a de la chance,

d'avoir des barreaux! …

Jessica s'étire les bras puis se craque les doigts avant de

caresser les pattes de la chaises.

- t'a jamais mal au pattes dit? … moi j'aurais mal en

tout cas! Ça doit être difficile de soutenir… soutenir tout

ces humains! Tous ces derrières! Certains osseux, d'autres

dodus, tu as du en rencontré, des culs, dans ta vie! Hum…

vie… ça a une vie une chaise? Sûrement oui… mais pas comme

une vie d'humains, de chats ou de pissenlit! Non, une vie

de chaise, c'est pleins de petits moments de solitude, et

d'autres de compagnies… Je me demande combien de gens on

posé leur derrière sur toi! … combien de fois ont ta lavé,

frotté, sablé, poli, poussé, levé, changé de place, pété

dessus même! Il y a peut-être des bébés qui t'on bavés

dessus, t'a peut-être déjà assisté à des fêtes, des

accidents, des conversations controversées. Bon dieu! Ce

que t'as du en entendre des conversations! Et peut-être que

tu comprenais rien, ou au contraire tout mais tu pouvais

rien dire parce que, ça parle pas des chaises hein… En fait

les chaises c'est un comme les chiens… 4 pattes, ça renifle

les derrières, c'est important pour l'homme, ça écoute mais

ça peut pas parler.

Jessica se lève, marche devant la chaise, l'air songeuse.

- Une chaise, ça sert d'abord à s'asseoir… On

s'assoit, comme c'est pénible d'être debout! Ha! Misère que

la vie est dure! Tenir droit plusieurs os… lourde tâche!…

Dans le fond, quand on s'assoit, c'est comme si on oubliait

un instant ce que l'on est, des mammifère qui se tiennent

debout. On oublis que l'on a évolué, du coup tout ce qu'on

fait assis nous fait régresser. On évolue par des gestes,

des actions, il y a pas beaucoup d'actions assis!

S'asseoir, c'est régresser! S'asseoir, c'est régresser!

Chaise, regarde tout ces gens assis, les cons, ils

régressent! Que faites vous donc la? Bougez vous le cul!

Peuple, debout! Debout! Allez, debout! C'est à vous que je

parle! Allô? Bon! Voilà! Arrêter de m'écouter faire la

psychologie d'une banal chaise et aller vivre! Aller vivre!

Bon dieu, la chaise vivra pas pour vous! Elle voudrait bien

mais elle peut pas! Elle, elle est condamnée a rester

planté la, bougez! Allez, bougez! Qui a dit qu'il fallait

rester sagement assis pendant les spectacles? Il n'y a pas

une loi pour ça! Vous en avez de la chance! Regarder moi je

bouge! Je bouge! Vous aussi, bougez, aller! Non mais, on

dirait qu'ils n'ont jamais fait ça de leur vie! Tu entends

tout les sièges rire ma chaise? 

Ha ha! Regarde comme ils ont l'air penaud! Ils ont la faculté de bouger depuis la

naissance et on dirait des débutants!

Jessica, danse, court, saute partout… puis s'assoit…

- …Ouais, mais c'est vrai qu'on a toujours besoin de

repos, pour penser a nos actions précédentes ou futures,

tant qu'il y aura des gens, il y aura des chaises! Deux

espèces coopératives… les chaises et les hommes…

Jessica s'assoit d'une façon différente.

- Mais les chaises, ça peut aussi servir à autre

chose… 

j'ai déjà vue des gens faire l'amour sur une chaise…

ça t'es déjà arrivé? Moi en tout cas je n'aimerai pas ça

qu'on me fasse l'amour sur le dos! Il y a aussi des gens

qui dansent avec des chaises… ça tu dois aimer!

Jessica se lève et fait la révérence.

- Voulez-vous danser, mademoiselle Chair?

Jessica danse avec la chaise sur une valse d'Amélie poulain

- Vous dansez bien, mademoiselle Chair! Qu'elle

délicatesse!

La musique arrête, Jessica repose la chaise puis s'assoit à

ses côtés.

- Vous êtes une belle chaise! … très belle même… J'ai

de la chance de vous avoir… ma grand-mère, elle a une

chaise berçante, étrange cette espèce, n'est ce pas? … Elle

avance, recule, toujours pareil, on sait pas pourquoi mais

on sait comment, et ça fait un de ces bruits! Un bruit

fatiguant et énervant, comme un grincement de dents… ça va

bien au vieux, ce type de chaises… ils aiment ça, eux.

Avancer un p'tit peu, reculer… mais en fait ils font que

rester sur place! Ca sert a rien, pathétiquement connes,

ces chaises! Je te préfère toi! Ma bonne amie!

Jessica prend la chaise dans ses bras.

- Je t'aime, ma chaise! Tu étais là quand j'étais

fatiguée de mes longues journée… tu me supportais! Mon

amie! Ma chaise! Mon amie la chaise! … et toi… vous… toi…

tu… tu… m'aimes? Je ne le saurai jamais! Jamais! Jamais!

Jamais tu ne pourra me parler! … mais je t'aime quand même!

Bon… je me calme…

Jessica se couche sur le côté à coté de la chaise, tout en

parlant, elle se lève graduellement et parle avec grande

audace.

- Tu es contente? Contente que je ne prenne pas pour

un strapontin? Pas facile, la vie de strapontin… les gens

les plis, les utilisent, les replient, les rangent, les

ressortent, les déplient, encore et encore… il y a des

humains aussi qui font ça… ils faudrait un jour qu'ils

sortent du placard! … Je ne te rangerai jamais dans un

placard, promis! Je t'aime trop pour ça! Et jamais je ne

plierai tes certitudes, tes croyances, bref ton être à mon

avantage… pour que tu prennes moins de place… dans mon

placard. Je ne suis pas comme eux! Eux qui remplissent leur

placard de strapontins! Une seule bonne chaise ou rien! A

quoi bon plusieurs choses pliées? Une seule chaise ou rien!

L'espace! De la place nom de dieu! Donner moi de la place!

Poussez-vous! Je veux de la place, de la place S.V.P.!

- L'épanouissement! Voilà le sens de la vie! Ils faut

prendre de l'espace! S'ouvrir comme les fleurs! Trouver

notre printemps! Je veux de la place! Respirer! De l'air!

Je veux de l'air! Je veux vivre, vivre, vivre! Je veux que

tout les gens vivent! Allez, respirez! Prenez votre chaise

et dansez! Il ne faut pas avoir peur du ridicule… ça ne tue

pas! Mais engraisser le cul reposé sur une chaise si! Je ne

veux pas mourir assise, ignorante de mon évolution et de

celle de mon espèce! Je veux mourir en mouvement… faite

comme moi! Imaginez si la race humaine mourrait assise! …

que l'ont meurt tous pendant une période stable, sans ne

plus évoluer, c'est pourquoi il faut danser, danser,

danser!! Avant que la fin approche, vivez nom de dieu!

Avant que votre mort approche! Sinon tout vos actions

précédentes auront été vaines! Vivez nom d'un chien, ne

mourrez pas avant votre vie!

- Et je n'ai qu'une dernière chose à dire avant que

le rideau baisse et que vous leviez votre cul de votre

siège avant de regagner celui de votre voiture, vivez entre

deux sièges! Vivez, vivez, vivez! Et faites dansez vos

chaises, vous leur devez bien ça… non? hé hum… dites donc

merci à votre siège aussi… Jouez les père noël pendant 1

heure… ça vaut bien un merci!

- Au revoir ma belle chaise, je reviendrai vous faire

danser, mademoiselle Chair…

Jessica fait une révérence à la chaise.

Rideau

Fermer la fenêtre