Victime de la terreur d'État orchestré par le régime communiste de Pékin, le peuple tibétain bouddhiste et non-violent, est depuis un demi-siècle plongé dans l'horreur. Monastères rasés, transferts de population, répression sanglante, désastre écologique: dans l'indifférence des nations, la Chine étrangle le Toit du Monde, et bafoue les droits de ses habitants, LA civilisation tibétaine est en danger de mort !

Menée à partir de rencontres avec le Dalaï-lama, son entourage et des réfugiés tibétains, cette enquête mêle de bouleversants témoignages é la réflexion historique et philosophique. Ces paroles d'hommes et de femmes révèlent que la puissance de l'esprit est une forme essentielle de résistance à la barbarie.

Ce document sans concession pose la question cruciale de l'avenir du peuple tibétain et lance un appel au monde occidental. Au risque d'ébranler nos consciences tranquilles, les auteurs s'interrogent sur le double langage en matière de droits de l'homme en Chine et au Tibet.

Un plaidoyer à lire de toute urgence.

Le Pays des neiges ? C'est le Toit du Monde, perché à 5 000 m d'altitude, dans l'ombre de l'Everest. Un territoire secret qui, entre la Chine et l'Inde, est demeuré isolé pendant plus de deux mille ans, sous la direction de son souverain temporel et spirituel, le Dalaï-Lama. C'est le Tibet fascinant, mystérieux et presque inconnu.

En 1950, cet ordre millénaire est bouleversé par l'armée populaire chinoise, qui occupe le pays et force le très jeune Dalaï-lama à administrer un gouvernement fantoche. En 1959, après une révolte, le Dalaï-lama doit s'exiler aux Indes. Pus de 100 000 Tibétains vont le rejoindre et, travaillant d'arrache-pied, perpétuer les traditions de leur société et de leur religion.

L'histoire de ces hommes et de leur chef, le destin de ceux qui sont restés, la vie de ces êtres qui ont subi la torture, l'emprisonnement, les excès de la révolution culturelle, John F. Avedon nous les raconte dans cet ouvrage qui mêle la rigueur historique au souffle de la tragédie. A travers tous ses acteurs, le Dalaï-lama, son médecin, qui a fait vingt ans de travaux forcés dans les prisons et les camps chinois, et bien d'autres participants à cette épopée du courage et de la foi.

Plus de trente ans après, le Tibet n'est  toujours pas soumis. Les Chinois ne l'ignorent pas. La visite prévue du Dalaï-lama dans son pays est le signe que ceux qui n'ont pas abandonné l'espoir ont eu raison.

Vraiment intéressant.

Fermer la fenêtre