été 1965

Un temps qui a changé toute ma vision du monde qui m'était présenté...

12 ans... Plus envie d'aller en vacance en colonie... mais de m'éloigner de je ne savais pas encore quoi... des autres peut-être qui me semblaient vides d'amplitude... Marre de jouer aux cow-boys et aux indiens...

Pendant mes premières semaines de vacance d'été, j'ai livré des journaux, de quoi me payer une tente de camping avec l'idée de la planter dans un coin de forêt pour un mois... Un rêve... étrangement réalisé par je ne sais quel pouvoir: mon père était loin d'être quelqu'un prêt à laisser un des ses "miteux" faire quelque chose de la sorte....Et pourtant...

Ils venaient me rendre visite le dimanche, leur jour de pique-nique... Le reste du temps, j'errais dans les forêts environnantes, allant chercher le bois nécessaire pour mon foyer... Il fallait bien manger chaud de temps en temps... et cuire l'eau de mon thé et....

Je me baladais loin de mon campement... Pas loin, une colonie de vacances dont les gosses, peut-être jaloux de ma liberté, venaient piller le peu que j'avais... Moi, j'allais chercher mon eau dans leur fontaine et, en accord avec ma mère, les moniteurs venaient jeter un oeil par "chez moi" afin de contrôler si tout se passait bien... Devaient venir...

Premières cigarettes... premières bombes éclatant au coeur de ce que je connaissais de la réalité:

Le seul moniteur que j'ai vu et revu est celui qui m'a appris qu'il y avait des choses mystérieuses dans la vie qui pouvaient faire frémir au coeur  ma curiosité vivante à fleur de ma peau.

Tour le reste  a découlé de cela...